Le (...)

" />

Le (...)

" />

Le (...)

">
Published Saturday , on 18 January 2020, 11:28:11 by Christophe Hitayezu

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a procédé, après la prière du vendredi à la mosquée "Lalla Amina" à Essaouira, à la remise du Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au titre de l’année 2018-2019.

Le Programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées a été lancé conformément aux Hautes Instructions Royales contenues dans le discours du Souverain à l’occasion du 47è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple (20 août 2000), dans lequel SM le Roi avait ordonné à ce que "les Mosquées demeurent ouvertes pour dispenser des cours d’alphabétisation et d’éducation religieuse, civique et sanitaire, selon un programme bien élaboré".

Ce programme, qui reflète l’intérêt particulier que le Souverain ne cesse d’accorder au développement de l’élément humain, a également permis aux Mosquées, ces lieux de culte et d’invocation de Dieu, de retrouver leur place d’avant-garde en matière de guidance, d’orientation spirituelle et d’alphabétisation, ainsi que leur rôle dans l’édification d’une société démocratique, moderne, ouverte et basée sur le rejet de l’exclusion et de la marginalisation, la lutte contre la pauvreté et l’ignorance.

Le programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les Mosquées, dont la mise en œuvre est assurée par le Ministère des Habous et des Affaires Islamiques, a pu, grâce à la Haute Sollicitude Royale, enregistrer des résultats très positifs qui dépassent de loin les objectifs fixés initialement, à la faveur, notamment, d’une augmentation du nombre des mosquées qui y participent, d’une hausse du nombre des encadrants, des coordinateurs et des conseillers pédagogiques.

Le Souverain a procédé, le même jour, au lancement de la réalisation d’une Cité des arts et de la culture et l’inauguration d’un Complexe intégré de l’artisanat. Ces deux projets traduisent l’intérêt particulier qu’accorde Sa Majesté le Roi au secteur de l’artisanat, Sa détermination à en faire un levier de développement économique et social, et Sa ferme volonté de préserver et de valoriser le patrimoine artisanal et artistique de la Cité des Alizées, riche de son identité plurielle aux multiples affluents et de son authentique culture de vivre ensemble.