Published Friday , on 21 January 2022, 09:44:08 by NONAHA

De l’avis d’experts, la diplomatie du front polisario ’’fp’’ est portée par des personnes incompétentes, qui sont orientées vers leurs intérêts personnels, à l’instar du représentant du fp à New-York, Sidi Mohamed Omar, issu d’une tribu malienne, minoritaire aux camps de Tindouf.

Le présumé diplomate se dit représentant auprès de l’ONU, en flagrante usurpation de qualité. L’ONU n’a jamais accordé d’accréditation au profit du polisario.

Sidi Omar, qui ne possède pas un badge de l’ONU au nom du polisario, accède au siège de l’ONU en utilisant des badges de délégations étrangères.
Le soi-disant défenseur de la pseudo "cause sahraouie" passe beaucoup de temps en Espagne où vit sa petite famille, alors que pour les sahraouis, il est nommé à New-York. Il dépense les fonds, qui devront être alloués à la population des camps pour mener un train de vie fastidieux à New-York et en Espagne.

Plusieurs allégations affirment que Sidi Omar détourne souvent les aides financières données par l’Église, ainsi que par des ONG européennes et américaines.

Beaucoup de sahraouis sont convaincus que le dernier souci de Sidi Omar est d’œuvrer pour trouver une solution politique et de négocier la question du Sahara. En revanche, l’intéressé œuvre pour la prolongation du conflit au Sahara, afin qu’il profite financièrement et matériellement de cette situation.